atelier d’urbanisme et d’architecture, 
isla place la ville Ă  hauteur des yeuxau coeur de la conception urbaine. 




qu(o)i
missions
mots d’ordre  
b👀️k 



projets:

stratégie urbaine spatialisée

👉 parc des confluences -- ivry sur seine
👉 acte 2 -- la grande motte

👉 mediapark.brussels -- bruxelles

👉 sun+gate -- shanghai

👉 .f comme fertile -- saclay


---

règles (du jeu) urbaines

👉citĂ©-jardin rouher -- creil  🆕

👉vĂ©gĂ©-table -- romainville   đź†•

👉hĂ©bert Ă©lastique (craupe) -- paris

👉 les fils des coteaux de l’îlle -- rennes


👉 atelier gd centre ville -- courneuve  ⌛️️

👉 pĂ´le loisir-culture -- nantes   ⌛️️


---

labo

👉 côté cour -- paris

👉 pavé dans la cour -- paris




contact

pma@isla.paris

1 expression empruntée de l’anglais : The City at Eye Level. ( program for improving cities, streets and places worldwide).



⚠️️ dernière actualisation 04/10/2021.


Mark



👉rez-de-chaussée élastique


La masse programmatique de ce projet de 100 000m² ne permettant pas tout de suite d’activer la totalité des rez-de-chaussée avec des programmes dis “actifs” comme des commerces ou des équipements.

Un principe de «socle évolutif et réversible» permet d’habiter confortablement des ateliers en rez-de-chaussée, invitant la mixité à s’installer dans la verticalité, et dans le temps.
Quand la rue est habitĂ©e en rez-de-chaussĂ©e;  quels dispositifs spatiaux et paysagers contribuent Ă  son animation?

Comment habiter en rez-de-chaussée peut être un choix et pas qu’une solution par défaut car on préfère habiter dans les étages?



©  L.A.Q

©  L.A.Q

©  L.A.Q

©  L.A.Q


©  L.A.Q

©  L.A.Q

©  L.A.Q

présentation du projet Hébert sous l’angle de son élasticité (mipim 2019):
avec Fadia Karam ,Benoît Quignon, Franck Boutté, Baptiste Roux dit Riche et Pierre-Marie AUFFRET ( pour l’agence L.A.Q)


© Eric Mégret

© Eric Mégret

© radio immo fadia Karam et pierre-marie Auffret
© marie taveau
benoît Quignon et pierre-marie Auffret


Mark