atelier d’urbanisme et d’architecture, 
isla place la ville à hauteur des yeuxau coeur de la conception urbaine. 



qu(o)i
missions
mots d’ordre 
b👀️k 



projets d’urbanisme

👉 parc des confluences -- ivry sur seine
👉 acte 2 -- la grande motte

👉 mediapark.brussels -- bruxelles

👉 les fils des coteaux de l’îlle -- rennes 

👉 sun+gate -- shanghai

👉 cité-jardin rouher -- creil  🆕




projets d’architecture
de rez de ville

👉 hébert élastique (craupe) -- paris

👉 .f comme fertile -- saclay

👉 côté cour -- paris

👉 pavé dans la cour -- paris

👉 végé-table -- romainville  🆕



contact

pma@isla.paris


1 expression empruntée de l’anglais : The City at Eye Level. ( program for improving cities, streets and places worldwide).


⚠️️ dernière actualisation 27/07/2021.


Mark

les fils des coteaux de l’îlle, 


rennes




🔎️    le projet en 3 mots

💬️    la mission d’isla






© territoire Vue aérienne des secteurs beauregard et gros malhon dans le nord est de rennes. 



© L.A.Q
photo de la zac beauregard

© L.A.Q
photo des berges de l’Îlle: un potentiel méconnu.

vanilla fitness, une salle de sport dans un ancien hangar peugeot.

modjo, une salle d’escalade dans un hangar.

salle des vente emmaûs, au coeur de la polarité E.S.S de Donelière.


Si aucun rennais ne connait les Coteaux de l’îlle, tout le monde connait beauregard et gros malhon. Le nom “ coteaux de l’Îlle” a été inventé afin d’attirer le regard sur un potentiel inexploité du secteur: son patrimoine géographique et sa proximité du canal de l’Îlle qui mène directement au centre ville de Rennes. 

Dans le nord-ouest de Rennes, si les fonciers artisanaux restent à des prix accessibles, les fonciers commerciaux flambent. Le logement a quant à lui une valeur foncière encore supérieure au commerce. Au sol, ces programmes zonés sont autant d’enclaves juxtaposées étanches...  quels outils mettre à disposition pour rétablir du lien dans ce territoire stratégique enclavé et permettre de sauver le patrimoine programmatique ESS hébergé dans les hangars amianté ?
 

un processus participatif pour provoquer le débat en début d’étude:
arpentage avec habitants, échanges et  «rendu à
chaud» des intentions de projet.





© L.A.Q
diagramme illustrant le mode d’action proposé en atelier.

© L.A.Q
visite de site  guidé par les habitants sur leurs “parcours du quotidien”


© territoire rennes photo d’un groupe de travail “carte sur table” avec des habitants



4 enjeux pour l’accompagnement du projet:
conserver la ville composite -- développer l’activité productive en ville -- retrouver la ville du piéton et la géographie -- travailler les péréquations logements / activités pour garantir l’intérêt général.

© L.A.Q

© L.A.Q
© L.A.Q © L.A.Q



👉 rez-de-ville fragile à conforter



la ville des péréquations :
dans un contexte ou le prix du foncier conditionne la forme urbaine et les programmes qui s’y installent, quelles marges de manoeuvre existent pour engranger une mécanique urbaine qualitative à vivre et protéger cette ville des rez-de-chaussée?


si les programmes les plus fragiles ( mais aussi les plus atypiques et attirants) ont investis des hangars aux prix modérés et développé leurs activités ce n’est pas par hasard. dans ce secteur le SCOT a gelé la création de commerces. mais que se passera-t-il quand il faudra réaliser des travaux très couteux de désamiantage?

© L.A.Q
Le prix du foncier conditionne les activités qui s’installent: il est difficile de passer d’une activité commerciale à une activité artisanale. le logement et la mixité programmatique sont les seules variables pouvant nuancer ces logiques.


© L.A.Q
la réalisation de logements permettrait de péréniser les activités fragiles dans les hangars et financer les infrastructures entre les enclaves.




Mark